Vell recrute des conseiller commerciaux indépendants partout en France

Jeune startup française qui assiste les particuliers qui vendent leurs voitures, Vell recherche actuellement des conseillers commerciaux indépendants !

La structure propose une rémunération attractive avec un reversement de commission de 70 %, la possibilité de devenir manager et de développer sa propre équipe, une formation et un accompagnement personnalisé, des outils performants pour travailler et des partenariats sérieux (garantisseurs, financeurs, etc.)

Les missions sont les suivants :

– Estimer la côte du véhicule par rapport au marché de l’occasion

– Prendre un pack de photos professionnelles

– Mettre en ligne les annonces sur les plateformes de vente

– Effectuer les visites avec les potentiels acheteurs

– Sécuriser le paiement et organiser les formalités de cession

– Proposer les partenariats nécessaires (financement, livraison, etc)

Expérience demandée

Une expérience commerciale est vivement recommandée.

Profil recherché

Statut indépendant (auto-entrepreneur, EI/EIRL, etc).

Secteur géographique : partout en France.

Pour en savoir plus et postuler, rendez-vous directement sur Emploiauto !

Une Cheffe d’Atelier Mécanique recherchée en Martinique

Nous avons souvent parlé chez VO Infos de la (trop limitée) place des femmes dans le monde de la réparation automobile qui représente, selon les études, environ 10 % des effectifs (personnel administratif compris !)

Les ateliers manquent cruellement de femmes dans leurs équipes pour des raisons absolument inacceptables voir même carrément incompréhensibles.

Si par le passé on pouvait, à la limite, admettre une certaine différence homme/femme de force physique pour porter ou resserrer certaines pièces, les évolutions technologiques font que ce critère n’est plus du tout à l’ordre du jour.

Nous avons été en contact dernièrement à ce sujet avec une société dont le projet nous a fortement intéressé.

Le Drive Club est un petit Garage dans le bourg du Vauclin ; commune française située dans le sud-est du département de la Martinique. Un lieu particulièrement prisé face à l’océan Atlantique réputé pour ses magnifiques plages (en d’autres termes un des plus beaux endroits de France !).

Initialement garage traditionnel, ils vont ouvrir dans les prochaines semaines un garage féministe et cherchent actuellement à « constituer une petite équipe soudée prête à s’amuser et à s’approprier le garage et recherchent des profils coopératifs avec un certain esprit entrepreneurial pour les suivre avec enthousiasme dans ce projet.»

Une femme avec un peu d’expérience dans la mécanique automobile et la gestion d’atelier de métropole sera la bienvenue et accompagnée dans son installation !

La mission est assez classique mais très attractive :

Fonctions opérationnelles et techniques sur l’entretien, la réparation et la préparation de véhicules

Gestion de l’équipement et du matériel (entretien, renouvellement…) et supervision des commandes de pièces

Encadrement d’un ancien collaborateur, puis recrutement et formation d’une nouvelle technicienne mécanique.

Le concept débutera avec une femme qui comprend et apprécie l’idée, avec qui le Drive Club pourra vraiment collaborer, améliorer et faire évoluer le Garage (process, services, rangements…).

Vous êtes une femme, travaillez dans le domaine de la mécanique automobile, êtes à la recherche d’un vrai challenge, avez envie de changer de vie pour aller dans un lieu paradisiaque au bord de l’océan ?

Plus d’infos sur le site du Drive Club et sur l’annonce diffusée sur Mecajob.

Côté emploi, à quoi doit-on s’attendre d’ici à 2030

D’après l’étude de l’ANFA « autofocus 90 – Prospective 2030 », l’emploi dans le domaine du Commerce Réparation Automobile (CRA) devrait être impacté fortement par les politiques publiques économiques, écologiques et sanitaires d’ici à 2030. De ce fait, il existe 3 scénarios possibles en fonction des orientations politiques :

Le scénario « Relance » : cette politique publique vise à stimuler l’économie via une « dépense publique écologique ». Pour le CRA, les véhicules électriques devraient tirer le marché VN et le marché VO.

-Le scénario « Régulation » : cette politique publique vise une transition écologique et encourage une nouvelle conception de la mobilité. Les conséquences devraient être l’impact fort des véhicules électriques dans la réparation et le développement des flottes d’auto-partage.

Le scénario « Austérité » : cette politique vise à réduire le poids de la dette. Les conséquences devraient être une forte diminution des ventes VN et une concentration dans le marché VO.

Pour conclure, quelque soit le scénario choisi, la puissance publique jouera un rôle essentiel dans le domaine du Commerce Réparation Automobile mais surtout sur l’évolution des effectifs salariés. En effet, le scénario le plus optimiste (« relance ») permettrait de faire travailler 171 804 salariés à horizon 2030. A l’inverse, le scénario le plus pessimiste (« austerité ») envisage un effectif de 120 698 salariés en 2030.