Découvrez Motojob le site emploi spécialisé dans l’univers du 2 roues

Motojob site emploi spécialisé dans l’univers du 2 roues a pour vocation de relayer le maximum d’offres d’emploi moto.

Nous souhaitons permettre aux personnes en recherche d’emploi dans la moto d’accéder facilement aux postes vacants ou nouvellement ouvert.

Étant spécialisé sur le secteur de l’emploi moto/2 roues, Motojob propose des offres d’emploi moto selon 6 catégories de métiers : atelier moto, commerce moto, logistique autour de la pièce 2 roues/moto, prestation de service, communication et RH moto.

Le site d’emploi Motojob propose des offres d’emploi actualisées en temps réel au niveau nationale.

Vous y retrouverez des offres d’emploi dans le Grand-Est, la Nouvelle-Aquitaine, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, Le Centre-Val de Loire, la Corse, L’Île-de-France, l’Occitanie, les Hauts-de-France, la Normandie, les Pays de la Loire et enfin la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour les recruteurs du secteur de la moto, Motojob s’occupe de tout :

– La rédaction conjointe de l’annonce

– La multidiffusion sur Motojob et nos 20 sites partenaires (Pole Emploi, Indeed, linkedin, Trovit, VO RH, Mecajob, etc.)

– + l’envoi de 3 CVs issus de la cvthèque de professionnels correspondant à votre recherche

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 06 59 43 82 64 ou email à info@vo-infos.fr.

Le Groupe Alvarez recrute dans le Sud Ouest

 Entité incontournable de l’univers du Poids Lourds dans le sud-ouest, le Groupe Alvarez possède 13 garages Renault Trucks. Ils sont situés à Pau (64), Odos (65), Auch (32), Campagne armargnac (32), Fleurance (32), Saint Pierre du Mont (40), Saint Paul les Dax (40), Bayonne (64), Fenouillet (31), Portet sur garonne (31), Artigues pres Bordeaux (33), Mérignac (33) et Langon (33).

Pour faire face à une forte activité après-vente, la structure recrute régulièrement de mécaniciens poids lourds pour ces différents sites.

Déjà formés et expérimentés ou débutants attirés par l’univers du PL, n’hésitez pas à les contacter si le métier de mécanicien Poids Lourds vous attire.

Pour plus d’infos, rendez-vous directement sur leur site internet : https://www.groupe-alvarez.com/

La professionnalisation du secteur automobile au digital, un enjeu stratégique

VO Infos s’est entretenu avec Cédric Chabal sur les problématiques de professionnalisation des acteurs de la distribution automobile dans le domaine du digital. Cédric Chabal est co-fondateur de Linexio société membre du groupe SGI rassemblant également AutoConsultant et e-Consulting RH.

+ VO Infos : Tous les métiers de la distribution automobile sont-ils aujourd’hui impactés par le digital ?

Cédric Chabal (CC) : Nécessairement, le digital impacte tous les pans de notre économie, même les concessions automobiles. Avec l’Internet haut débit, la 4G, le SoLoMo (Social, Local, Mobile), tout va très vite de nos jours. Les internautes sont au cœur de l’information, ils peuvent comparer les services et les offres, comparer les véhicules et les pièces détachées, customiser en temps réel le modèle de leur choix et deviennent ce que l’on appelle des consom’acteurs !
Initiée par des mandataires, la vente sur Internet (de V0 et VN, de leasing) ne cessent de croître. Certains constructeurs proposent déjà des « concessions virtuelles », à mi chemin entre la vente « physique » appuyée par des tablettes et des configurateurs et l’espace de vente entièrement dématérialisé. Du côté des pièces détachées, la guerre des prix sur le web a montré la nécessité d’avoir une stratégie webmarketing à la pointe.
Cependant, même si les innovations et les compétences techniques et digitales sont indispensables, chez AutoConsultant, nous croyons beaucoup à un modèle mixte, où la relation humaine « physique » se complète en amont comme en aval avec les dispositifs numériques. La grande distribution alimentaire utilise déjà avec succès cette double approche : cf. la mode du click & collect et du ROPO (Research Online, Purchase Offline), pour lesquels l’internaute achète directement en magasin après s’être renseigné sur le web. Au final, en regard de l’ubiquité et de la versatilité des internautes, la véritable innovation est d’être réellement centrée sur les consommateurs plutôt que sur les produits ! »

+ Est-ce que les compétences existent en interne ou y-a-t ‘il des besoins de recrutement spécifique ?

CC : Certains métiers comme celui de community manager commencent à se démocratiser. Tout un chacun croit pouvoir se former en quelques jours à ces nouvelles approches. Certains distributeurs pensent également avoir trouvé une solution avec le recrutement de stagiaires et autres jeunes « geeks »… Cela n’est pas suffisant !
Les nouveaux métiers digitaux nécessitent une approche globale et une expérience de plusieurs années. Par ailleurs, il ne faut pas négliger la dimension humaine, à savoir la capacité à gérer les résistances aux changements au sein des équipes internes. Chez AutoConsultant, nous proposons deux alternatives :
–       des cycles de formations en mode 360°, où pour faire monter en compétences les salariés, nous explorons toutes les dimensions des nouveaux métiers, à savoir : l’approche stratégique, marketing, communication, technique, managériale… avec un suivi à moyen terme de nos populations apprenantes.
–       des campagnes de recrutements sur des canaux bien ciblés, de populations déjà expérimentées et opérationnelles dans l’automobile et dans le digital.

+ Le digital a favorisé l’apparition de nouveaux métiers comme celui de webseller, de community manager, de webmarketeur

CC : Comme le corrobore la dernière étude Accenture, la distribution automobile a du retard vis à vis des attentes des consommateurs, toujours plus friands d’informations ciblées et de services en ligne personnalisés.
Les nouveaux métiers que vous citez permettent d’anticiper les demandes consommateurs, d’augmenter la e-réputation et de valoriser l’expertise des distributeurs, mais également d’engager de nouveaux prospects en provoquant et pérennisant des « conversations » avec les communautés de lecteurs en ligne. Un webmarketeur et un webseller vont notamment créer des dispositifs digitaux susceptibles d’augmenter les taux de transformation.
Mais au-delà des opérations publicitaires coup de poings sur les sites, blogs et réseaux sociaux, AutoConsultant croit également à la force du contenu. En effet, selon Médiamétrie[1], 56% des internautes sont devenus des créateurs de contenus (user generated content) : ils postent des questions, expriment des opinions, suggèrent des idées ou encore partagent de news, des contenus, photos, vidéos… Aussi, pour convaincre ces internautes « éclairés », les distributeurs automobiles doivent recruter des content marketer ou des brand content manager afin d’apporter une information utile, moins intrusive et afin de pénétrer les réseaux de curation d’information[2], très à la mode actuellement. Voir la suite →

Auto progrès outil d’auto-évaluation et d’aide au recrutement

Lancé en Juin 2010 le site auto-progres.fr fournit des outils d’évaluation de connaissances métiers, dans des secteurs variés, dont celui de l’automobile. Une solution à ne pas prendre à la légère dans le contexte actuel économique.

+ Un outil d’auto-évaluation
« L’évaluation est constituée de QCM minutés en ligne avec images et système de bonus-malus » nous explique Berislav Kovacevic codirigeant d’Auto Consulting Partner avec Jean-Marie Loison. « Elle permet aux dirigeants d’effectuer, à moindre coûts, des diagnostics sur les compétences métiers de tout ses collaborateurs du directeur à la secrétaire en passant par le mécanicien. L’intérêt des tests est de proposer des formations réellement adaptées à leurs besoins. Par ailleurs, ces bilans peuvent être réalisés sur la gestion des activités : VN, VO, SAV, PR. Un moyen de partir à la chasse des coûts cachés ».
+ Une aide au recrutement
Grâce à ces tests, un dirigeant peut effectuer une présélection lors d’un recrutement. Les informations fournies par les bilans PDF pourront appuyer un entretien d’embauche, « lors d’un recrutement, les personnes qui font passer les entretiens ne sont pas forcément des RH et bien qu’elles aient pour la plupart suivies des formations sur les Ressources Humaines, les 10 à 15 questions incontournables pourront les aiguiller et alimenter le rendez-vous. » De même, une personne qui va prochainement passer des entretiens d’embauche peut acheter l’un des tests pour s’auto-évaluer. Si les résultats sont probants, elle peut les joindre à sa candidature pour lui apporter de la crédibilité. Joindre en plus à son CV un bilan PDF de personnalité ou d’évaluation du stress peut constituer un réel plus !

Les tests durent de 30 à 90 minutes et coûtent entre 19 et 249€ HT. Une fois le paiement en ligne effectué, le payeur du test reçoit autant de numéros de tickets que de tests achetés. Il peut ensuite les envoyer par mail aux collaborateurs ou aux candidats pour leur permettre de débuter leur test. Le titulaire du compte client est informé à la fin des tests et peut accéder à un bilan détaillé.
Le site propose d’acheter des quiz découverte à seulement 1€ pour mesurer la qualité des bilans de compétence dans ses grandes lignes telles que le quiz de personnalité, d’évaluation du stress et bien entendu le quiz standard représentatif des quiz métiers.